La Vallée de la Diège

Les paysages contrastés et pittoresques, que vous pouvez parcourir et apprécier, ont été façonnés par des phénomènes naturels surprenants et caractéristiques. En effet dans la première moitié du tertiaire, sur la vieille faille de Villefranche séparant le Causse du Ségala, se produisit un effondrement qui a engendré une inversion de relief. Ce fossé de Bez a été à nouveau affecté par la tectonique à la fin du tertiaire.

C’est ainsi que l’on rencontre le plateau calcaire du jurassique d’un côté, les sols granitiques et schisteux du massif ancien du Ségala de l’autre, et, les séparant, le fossé sédimentaire de Bez creusé par la Diège.

Etrange est cette vallée qui débouche sur le Lot à St Julien d’Empare. En amont, tout un faisceau de cours d’eau, coulant en plaine, vient se rassembler au Pont des Trois Eaux. Les deux Gorges de l’Audiernes et du Toulzou, affluents de la Diège, dévalent du Ségala dans des chaos rocheux où sont conservées des forêts denses et difficiles d’accès. Les exsurgences dont les eaux reparaissent à Salles, à Fontvaysse ou à Pomels sont dues à des eaux infiltrées dans le Causse.

Pour toutes ces raisons, la faune et la flore qui peuplent ce territoire sont abondantes, variées et adaptées aux paysages diversifiés qui le composent.

Le spectacle de la nature, au détour des sentiers, en bordures des prés, à l’orée des bois ou dans leurs profondeurs mystérieuses y est magnifique. Comment ne pas l’apprécier, s’en imprégner, s’enrichir, s’émerveiller et goûter aux plaisirs authentiques de ses charmes ! La marche, le VTT ou le cheval sont d’excellents et sains moyens de la découvrir et de l’apprécier tout en veillant à la respecter